Aguiser son couteau de la bonne façon

Rien de plus simple


Le saviez-vous ?

Un couteau aiguisé est plus sûr qu'un couteau émoussé, la pression exercée quand vous coupez étant moins forte. Le couteau pénètre mieux dans l'aliment à couper, il ne glisse pas et vous vous fatiguez moins rapidement.


Affûter avec un fusil

Il est très important de conserver l’angle de 15/20 degrés et d’aiguiser la lame entière, depuis le manche du couteau jusqu’à la pointe. Lors de cette opération, la vitesse du mouvement n’a aucune importance.

Étape 1

Il existe plusieurs façons de tenir le fusil. Le plus simple est de placer le fusil, pointe vers le bas, sur une surface plane, p. ex. une planche à découper. L'important est de conserver le bon angle tout au long du processus d'aiguisage (en général, 15° pour les couteaux européens et 10° pour les couteaux japonais).

Étape 2

Faites maintenant glisser le couteau vers le bas, le long du fusil, en dessinant un léger arc et en exerçant une légère pression. 

Étape 3

Répétez ce mouvement sur le dos de l'acier pour affûter également l'autre côté de la lame.

Étape 4

Répétez les étapes 2 et 3 entre cinq à dix fois, en affûtant alternativement les deux côtés de la lame.

Étape 5

Nettoyez à présent le couteau fraîchement aiguisé à l'aide d'un chiffon et faites un test pour vérifier le tranchant de la lame, p. ex. en coupant une tomate ou un morceau de papier à journal.

Info

Il est recommandé aux droitiers de tenir le fusil dans la main gauche et le couteau à aiguiser dans la main droite. Les gauchers procéderont naturellement à l’inverse.


Affûtage facile